Drew Struzan, l’homme derrière les affiches

îcone des affiches de cinéma des années 80, retour sur le travail de la légende Drew Struzan

Commençant sa carrière dans les années 70 en dessinant des pochettes d’albums de rock (dont celle culte “Welcome to my nightmare” d’Alice Cooper), le peintre et illustrateur américain Drew Struzan a réalisé sans doute les affiches de cinéma les plus iconiques de l’histoire du cinéma.
Des exemples ? Retour vers le futur, Indiana Jones, Star Wars, Les Goonies, Police Academy, Un Prince à New York , et on en passe.

Au cours de sa carrière plus de 150 affiches de films dans un style tellement distinctif que lorsqu’on pense « Films des années 80 », on pense forcément à une de ses affiches. Un style si inimitable que Georges Lucas pour la re sortie de sa trilogie originale Star Wars fera appelle à lui pour redessiner des affiches, en un triptyque désormais culte.
Malheureusement les années 90 virent l’arrivée de Photoshop, et des décisionnaires marketing plus intéressés par la vente de pop corn que par l’art décidèrent que la beauté des affiches était devenue optionnelle. Ainsi, des réalisateurs fan du travail de Syruzan tels que Guillermo Del Toro, Chris Columbus, ou Frank Darabont commandèrent à l’artiste des affiches pour Harry Potter, Hellboy, Les Evadés, ou Le labyrinthe de Pan. Mais celles ci furent refusées par les sociétés de productions, alors que les réalisateurs eux rêvaient à juste titre de voir ces bijoux sur les murs des villes. Triste époque où l’on ne peut plus tellement se réjouir d’avoir de magnifiques affiches dessinées pour ses films préférés.

Et Drew dans tous ça ? Il continue de peindre tranquillement. De commandes privées en Comic con, il se fait plaisir, faute de pouvoir nous faire plaisir à nous.
Merci Drew.
drew-struzan-stagiaire des affiches

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *